NES Super Nintendo Master System Mega Drive PC Engine Neo Geo

select a console »
EN CE MOMENT Mode Easy. Occupé, paresseux. Un test par mois. Au mieux.
Dans le Salon : Vidéos 1UP, Tarantino, Traduction jeu mystère, PC Engine Mini...


BURGER TIME
NES



info  |  cacherANNONCEURS
01 02 03 Japan Game Stock 05 06 07 08
09 Photographe Alpilles Saint Rémy 11 12 13 14 15 16
Moottoripyörä varusteet / tarvikkeet kauppa 18 19 20 21 22 23 Histoire de Bretagne


Navigation par consoles, haut de page
Par date de publication, Master List ci-dessous
JANVIER 2020MISES À JOUR
1UP
LUN
20

Statistiques du Mois Précédent

Bonne nouvelle, les statistiques sur le serveur ont été restaurées et j'ai pu récupérer les deux mois précédents en entier. Mais tant pis pour novembre, puisqu'il est temps de s'occuper des stats de décembre.

Les sports dominent encore le classement ce mois-là : comme trio tête, beach volley, tennis et, contre toute attente, foot US, plus populaire que le golf et le basket-ball malgré sa publication plus ancienne. La moitié supérieure du Top 30 est toute entière acquise aux derniers tests. Hé oui, ça se bousculait au portillon ! La moitié inférieure propose du classique avec les deux Zelda, les trois Super Mario, et aussi du moins courant : Batman Returns sur Super Nintendo, Shining in the Darkness et Sokoban sur Mega Drive et Goonies sur Famicom.

Dans le Top Supplément, la belle et la bête ne passent pas inaperçus : Sangoku en macaque pour sa version US et Yuko qui montre ses fesses dans Valis X. Dans le Top Moins Lus, (Super) Famicom et Game Gear comme toujours. Enfin, dans Panorama, les derniers jeux testés ont encore la mainmise, mais un certain Takahashi Meijin résiste.

VEN
17

Programme 2020

Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à lire l'éditorial ci-dessous. Il vous expliquera pourquoi il y aura moins de tests en 2020 qu'il y en a eu en 2019, et surtout pourquoi cette justification sera valable à chaque fois que le nombre annuel de publications est faible.

Pour 2020, j'aimerais qu'il y ait au moins 12 tests, un par mois en moyenne. Je ne me plaindrai pas si j'en fais plus, vous non plus j'en suis sûr, mais douze est le chiffre réaliste. On va donc rester en mode Easy un moment.

J'aimerais aussi avoir le temps de m'occuper des fameuses nouveautés que j'ai dû abandonner l'année dernière, au moins deux d'entre elles. Comme d'habitude, j'espère qu'il y aura le test d'un RPG (ce serait super s'il y en avait même deux), et si vous avez suivi le Salon Rétro, vous devriez savoir lequel est attendu au tournant. La Super Famicom et la Famicom devraient être mieux servies que l'année dernière au vu de mes achats récents. Encore que...

Cet allégement du planning devrait me permettre aussi de préparer certaines choses, quelques-unes en rapport avec le futur de 1UP, et d'autres non. C'est une nouvelle décennie qui s'amorce, espérons qu'elle soit fructueuse !

Bonne Année 2020 à tous les lecteurs de 1UP !


Prochain test. Le Jeu mystère devrait perdre son masque en février. Pas avant, j'en ai bien peur, mais pas après, j'en aurais bien honte !

VEN
17

Le Retrogaming, Internet et 1UP en 2020

Il y a une autre raison pour laquelle je voulais vraiment rédiger un maximum d'articles l'année précédente : c'était pour le besoin d'une expérience.

Est-ce que publier plus de tests qu'il y en avait eu ces dernières années allait renverser la tendance à la chute des visites ? Mon pronostic était que globalement non. Les visites sont remontées pourtant. Un peu. Trop peu pour avoir une quelconque signification, c'est-à-dire juste au-dessus des chiffres de 2018 et 2017, les années creuses. Alors certes, le serveur capricieux est venu fausser un peu les statistiques, mais je crois qu'on peut tout de même se fier au constat général.

Malgré un nombre de tests comme on n'en avait pas vu depuis de nombreuses années, malgré des efforts externes de ma part (sur Facebook), malgré ma disponibilité dans le Salon, rien n'y fait, les visites ne remontent plus aux anciens niveaux, au mieux elles se stabilisent.

Le tournant pour le site a eu lieu en 2011, qui a marqué l'effondrement graduel des visites. Quelle en est la cause ? Oh, elle est assez facile à deviner. Ce sont les téléphones portables combinés aux applications et aux réseaux sociaux, Facebook et Twitter. Je n'ai pas de preuves tangibles, de chiffres, mais j'en vois bien le résultat.

Avant, les gens cherchaient des sites de jeux vidéo, maintenant ils cherchent plutôt des groupes Facebook. D'autres sites plus importants que 1UP en ont aussi fait les frais. Et là-bas, dans ces groupes, même l'activité y demeure limitée : on y montre plus volontiers ses dernières acquisitions qu'on y parle de jeux vidéo, on est moins intéressé par le produit même que par le matérialisme. Les échanges qui se font sont ceux de compliments, de likes, plutôt que d'avis, d'impressions, de souvenirs ou d'idées.

Forcément, le format s'y prête mieux. Et je crois que cela aura eu deux autres conséquences néfastes. D'abord, pour cette raison du format réduit, les internautes d'aujourd'hui préfèrent les textes courts, voire sommaires, de type commentaires, ou mieux encore, les vidéos d'amateurs de YouTube (parfois doués, parfois juste chiants). C'est l'antithèse de 1UP avec ses longs tests détaillés (j'ai dit chiant ?).

La richesse d'informations, le nombre de productions, écrites ou filmées, font aussi qu'on accorde moins de temps que par le passé à une publication spécifique. On papillonne d'un site à l'autre, on butine un morceau ici et là.

Ensuite, le retrogaming comme objet de collection semble prendre le pas sur le retrogaming comme divertissement. Certains dépensent des fortunes dedans et sont obsédés par l'obtention du moindre petit jeu, même le plus mauvais, qu'ils paradent ensuite fièrement sous les applaudissements des autres collectionneurs. Cela atteint des proportions ridicules.

De voir ces gens sur Internet vous montrer qu'ils ont tous les jeux de telle ou telle console, est-ce que cela donne vraiment envie d'en faire autant ou est-ce que cela au contraire nous en détourne, provoque une sorte d'écoeurement du retrogaming ? D'ailleurs, vient un moment où ces collectionneurs décident de se débarrasser de tout pour passer à autre chose. Ils sont les premiers à s'écoeurer de leur « passion ».

Les collectionneurs font aussi monter les prix, ce qui transforme un divertissement populaire en un luxe d'initiés, dans un milieu de plus en plus fermé. On est loin des échanges de cartouches NES dans la cour de récré ou des rubriques bon enfant des magazines de l'époque.

On ne sait même plus jouer à un jeu, passer du temps dessus, maintenant on parle de le finir avant tout, lui et les autres, pour passer au suivant, d'après des listes scrupuleusement tenues. Lorsqu'on ne collectionne pas les jeux, ce sont les trophées qu'on convoite.

Le retrogaming a pris une drôle d'allure ces dernières années. Il a changé. Les enfants d'hier sont des adultes, ils n'ont plus d'argent de poche mais de l'argent plein les poches, argent qu'ils s'amusent à dépenser. Et c'est ça, leur nouveau jeu favori.

Mais revenons à 1UP. Avec ce paysage changeant du retrogaming, ce déclin des sites web au profit du téléphone tout-puissant, il y a peu de chances que le visiteur retrouve son chemin vers notre site. Même le Salon Rétro devient de plus en plus silencieux. C'est un fait, un triste fait, mais pas une contrariété : 1UP sait s'adapter. Et puis, cela me laisse une certaine liberté dont je suis toujours friand. Je sais maintenant avec une quasi-certitude que la diminution des visites est fondamentalement indépendante de mes efforts. Je suis persuadé que si je publiais un test par semaine pendant un an, ni le site, ni le Salon, ne recevraient un nombre de visiteurs vraiment plus important qu'ils n'en ont actuellement.

Alors pourquoi se fatiguer ? Eh bien pour les visiteurs réguliers, tiens ! Oui, oui, je pense à vous, fidèles lecteurs. Mais si vous venez depuis longtemps, vous devez aussi avoir acquis la patience d'attendre le prochain test. La conclusion à ces réflexions est que 1UP va retrouver son rythme tranquille, paresseux de gros bourgeois qu'il n'est pas, avec des tests sporadiques, qui peuvent occasionnellement se succéder mais mettent souvent des semaines ou des mois avant d'arriver. Quand cela vous vexe d'attendre, revenez lire cet article. Vous y verrez que ce n'est pas de votre faute, ni de la mienne non plus, que ce sont juste les circonstances et qu'il faut faire avec. Qu'il est plus important de vous livrer de bons tests au bon moment que de nous sacrifier, moi et le site, à un rythme. Ce qui dans ma position équivaudrait à tambouriner à la porte d'un sourd ou m'agiter devant un aveugle.

Tant que 1UP est là de toute façon, il y aura de nouveaux tests... et des surprises.
(en fait il y en aurait même s'il n'y était plus mais il n'y a que moi qui pourrais les voir)

VEN
17

Bilan 2019

L'année écoulée chez 1UP a vu une bonne moisson de tests : 25 ! Presque un test toutes les deux semaines. C'est deux fois plus que 2017 et 2018 réunies ! En fait, pour en trouver plus, il faut remonter à 2010, où l'on était dans une autre sphère avec 35 tests. Sur 19 ans de publications, 2019 se place à la 8ème position. Pas mal !

Comme souvent, la console la plus représentée a été la NES / Famicom (7+2 tests), suivie de la Super Nintendo (5 tests) et, à égalité avec 3 tests chacune, la Mega Drive, la Master System et la PC Engine. La Game Gear et la Super Famicom ont été absentes du site toute l'année.

J'ai tout de même joué à Arcana sur SFC, qui est aussi le seul RPG qui fut testé. Quel a été le genre le plus représenté ? Vous le devinez, grâce à Stade Jeux, c'est le sport, avec 6 tests. Il est suivi par les jeux d'action (5 tests), de plates-formes et les shoot'em ups (3 tests chacun). Il y a eu 10 genres de jeux différents.

Quant aux éditeurs, les gagnants sont Namco, Sega, Electronic Arts et Nintendo, avec 2 tests chacun. Les éditeurs et développeurs de ces 25 tests représentent ensemble 30 compagnies différentes !

Comme on peut en juger, 2019 fut une bonne cuvée, avec de la variété, ce qui est toujours une de mes préoccupations. D'un point de vue personnel, c'est d'autant plus satisfaisant que j'ai eu plusieurs problèmes de santé durant l'année, que j'ai été accaparé par la fermeture de deux magasins de jeux vidéo et que le second semestre a été perturbé par d'innombrables défaillances du serveur. Je me dis que j'aurais peut-être publié encore plus de tests si les circonstances avaient été meilleures, mais ce n'est pas sûr.

Dans le programme, l'année dernière, j'avais écrit que je voulais au moins plus de tests qu'en 2018, si j'y arrivais, alors plus que les deux années passés, et si j'y arrivais aussi, m'approcher autant que possible de la moyenne d'un test toutes les deux semaines. Et à ma grande joie, j'ai tout accompli !

Tout ? Non, pas tout à fait. Il y a quand même deux regrets : le premier est de ne pas avoir pu finir le 26ème test. J'aurais peut-être dû en choisir un autre. Le second est de ne pas avoir pu m'occuper des nouveautés et d'avoir même dû les laisser tomber durant l'année. Mais c'était inévitable si je voulais alimenter le site en tests.

VEN
17

Finalement...

Comme le Jeu mystère va mettre plus longtemps que prévu avant de se révéler, j'ai changé d'avis : ce sera le premier test de 2020, tandis que 2019 s'est conclue avec 25 tests. Tant pis pour mes statistiques ! Ce retard, qui a de fortes chances de se prolonger jusqu'en février, est dû au fait que je traduis tout le jeu du japonais au fur et à mesure que j'y joue. Ce n'était pas ce que j'avais prévu de faire à la base. J'expliquerai pourquoi j'ai été amené à ça lors de la publication du test.

Maintenant, plus rien ne m'empêche de vous livrer le bilan et le programme.
Et donc, en avant ! Avec aussi un troisième article un peu spécial entre.

MER
1

Prochaines Mises à Jour

Avant de pouvoir mettre en ligne nos habituels Bilan de l'année passée, Programme de l'année à venir, il faudra attendre que le Jeu mystère ait été révélé dans son test complet. Cela aura lieu en janvier, mais je ne sais pas quand exactement. En tout cas, je peux d'ores et déjà vous annoncez qu'il y aura beaucoup moins de tests en 2020 qu'il n'y en a eu en 2019.

Rechercher sur tout le site :



infos


Tweets Fan Page


All text and screenshots: © 2001 sanjuro, 1up-games.com